Les conséquences de l’humidité des murs sur la maison et ses occupants

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Non classé

Traiter l'humidité

Albi | Cahors | Castres | Montauban | Toulouse

Les conséquences de l’humidité des murs sur la maison

Une maison humide révèle bien vite des conséquences aussi bien sur l’habitat que sur les résidents.

Ces dégradations sur la santé ou sur la maison peuvent être lourdes de conséquences. Aussi, en présence de signes d’humidité, n’hésitez pas à solliciter nos équipes pour trouver une solution.

Mais commençons par un premier effet de l’humidité contenue dans les murs. La dégradation des murs des matériaux de construction.

Apparition de moisissures et dégradation des bois

L’excès d’humidité favorise l’apparition de moisissures sur la surface des murs. Il est possible d’apercevoir des taches dans les zones sombres et mal ventilées. Néfaste aussi bien pour les matériaux de construction que pour l’organisme humain (risque allergènes, problèmes respiratoires…), la progression de cette moisissure doit impérativement être stoppée.

Les menuiseries sont aussi sensibles à l’humidité, avec des montants de charpente, des poutres et des planches qui vont jusqu’au pourrissement dans le cas d’une humidité non traitée.
Tout ceci affaiblit considérablement la structure de la maison et met en péril sa stabilité et sa sécurité.

Impact sur le plâtre, les métaux et les isolants

L’humidité peut s’insinuer partout dans les matériaux de construction de la maison. Ainsi, le plâtre et en particulier le placoplâtre n’est pas épargné. Il se déforme, se désagrège et se fissure, entrainant avec lui le papier peint qui se décolle bien évidemment.

En continuant cet inventaire des conséquences de l’humidité, on trouve également les métaux constituant aussi des éléments importants d’une construction. On imagine sans mal l’effet que peut avoir l’humidité sur les parties métalliques d’une maison (structure en béton armé) qui peut se corroder et donc, affaiblir l’intégrité de l’ensemble.

Dernier poste sensible à l’humidité, les matériaux isolants qui peuvent aussi se dégrader rapidement. S’ensuit alors une perte d’efficacité énergétique et des coûts de chauffage qui s’envolent.

Ce qu’il faut retenir de cette liste noire ?

Il faut pouvoir gérer efficacement l’humidité dans une maison, très souvent ancienne et qui n’est pas aux normes actuelles.

Installation de systèmes de drainage adéquats, réparation des fuites et des infiltrations, amélioration de la ventilation et de l’isolation et une surveillance régulière de l’humidité relative dans le bâtiment peuvent éviter le pire.